THE NEW MARINE TORPILLEUR.
THE MARK OF A CAPTAIN.

A timepiece for those who captain their own destiny.
Streamlined. Dynamic.
The youngest descendant of generations of watchmaking craftsmanship, this chronometer is made for a modern era.

Portrait de Rolf W. Schnyder

Véritable moteur de la marque depuis près de 30 ans, Rolf W. Schnyder est un homme d’affaires aguerri et un fervent partisan de l’horlogerie suisse. En plus de ses nombreuses années d’expérience dans l’industrie, c’est sa vision et sa détermination qui propulsent Ulysse Nardin dans le 21e siècle.

Rolf Schnyder a vu son immense valeur, et le potentiel que la société avait pour exprimer une nouvelle vision de l’horlogerie.

La stratégie de Rolf Schnyder est simple – fabriquer des montres-bracelets pouvant tirer profit de la grande expertise de la société et adopter des idées novatrices.

À la fin des années 1950, Rolf, alors âgé de 28 ans, voyage en Asie pour superviser la division Montres d’une société commerciale suisse.C’est le début d’une passion durable et d’un intérêt pour l’horlogerie. En 1968, il fonde la première usine suisse produisant des pièces de montre en Thaïlande. Plus tard, il construit une usine de cadrans à Kuala Lumpur, produisant d’autres éléments de précision pour l’industrie horlogère suisse.

Lorsqu’en 1983, Rolf apprend que la société horlogère familiale Ulysse Nardin est à vendre, il décide immédiatement de racheter la société. Cinq générations de la famille Nardin ont accompagné la société à travers les années, tout en produisant des montres de précision qui ont fait sa réputation dans les années 1800. Mais, menacée par l’arrivée des montres à quartz dans les années 1970, la société est vulnérable.

Cherchant des manières de personnifier cette nouvelle perspective, il parie sur l’astrolabe accroché au mur de l’atelier de Jorg Spöring à Lucerne.

L’idée de Rolf Schnyder est la suivante : Ulysse Nardin va miniaturiser l’astrolabe et l’intégrer à un nouveau type de montres mécaniques. Il recrute alors le créateur de cet astrolabe, Dr Ludwig Oechslin. À la fois historien, inventeur et maître horloger, Oechslin est l’homme idéal – et peut-être le seul – pour ce travail.Le modèle Ulysse Nardin Astrolabium Galileo Galilei voit le jour, et grâce à cette montre révolutionnaire, Ulysse Nardin reprend une place de choix dans le monde de l’horlogerie mécanique.

Sous la direction de Rolf Schnyder, Ulysse Nardin continue à émerveiller le monde de l’horlogerie pendant trente ans au travers d’innovations techniques sans pareil. Les montres d’une technicité extraordinaire, dont la GMT Perpetual Calendar, la Freak, la Genghis Khan et la Sonata, se voient décerner des prix pour leurs innovations techniques.« La Freak est un morceau de poésie dans le monde de l’horlogerie mécanique » a dit Rolf Schnyder à propos de son modèle phare, vainqueur du prestigieux Watch of the Year Innovation Prize 2002. En 2006, Rolf Schnyder supervise la sortie du premier calibre UN-160 à remontage automatique conçu et fabriqué en interne. 

Rolf Schnyder croit également beaucoup au développement de nouveaux matériaux, et il est le premier à utiliser du silicium dans la fabrication des pièces de mouvement.

Son énergie et sa clairvoyance ont permis de perpétuer les trésors d’Ulysse Nardin en tant que l’une des sociétés d’horlogerie de luxe les plus innovantes. En hommage à sa contribution à l’horlogerie, Rolf Schnyder s’est vu remettre le Spirit of Enterprise Gaia Award en 2003 par le Musée International d’Horlogerie. Ce prix est suivi par le Lifetime Achievement Award, décerné par le Grand Prix d’Horlogerie de Genève : édition Asie à Singapour.

Rolf Schnyder, l’un des chefs de file de la Haute Horlogerie, propriétaire et président d’Ulysse Nardin pendant près de 30 ans, décède en avril 2011.

Ulysse Nardin utilise des cookies pour vous offrir une meilleure expérience de navigation. En continuant la navigation, nous estimons que vous acceptez leur utilisation.

OK